Toxiques | le 11 décembre 2012

Le mouvement Detox dans les rues

Tout a commencé mercredi dernier, avec la publication d’un nouveau rapport, qui met en lumière les connexions entre la marque Levi’s et des usines de confections responsables de rejets polluants dans les rivières mexicaines.

Alors que le rapport était relayé dans le monde entier, 17 militants ont déployé une banderole géante de 110 mètres de long représentant une gigantesque flèche pointant l’une des usines en cause.

Cette flèche pointée sur les responsables a lancé un large mouvement “Detox Levi’s” dans le monde entier, demandant à la marque de jeans d’agir concrètement et de manière responsable pour nettoyer sa chaîne de production.

De Copenhague à Vienne, des États-Unis à l’Espagne en passant, bien sûr, par Paris, et en allant jusqu’à Taipei, Toronto et Johannesburg ce sont plus de 700 militants, dans 80 villes, qui se sont mobilisés devant des LeviStore.

Il est temps que la marque Levi’s montre de quoi elle est capable !

Cela fait six jours aujourd’hui que le plaidoyer pour faire changer Levi’s a été lancé. Près de 180 000 personnes l’ont signé, ajoutant leurs voix à celle des militants dans la rue, à celles des internautes sur les réseaux sociaux …
Ne serait il pas temps que Levi’s écoute ses consommateurs ?

Après tout, Mango, Zara, Esprit et Marks & Spencer se sont déjà engagés dans un mouvement concret de Detox.

Qu’attend Levi’s ? Aidez-nous à les convaincre !

Toutes les actualités de la campagne Detox

8 avis pour “Le mouvement Detox dans les rues”

  1. vincent vernay dit :

    J’ai le sentiment que “le vent tourbillonant” en faveur des industriels , est en train de tourner !!!
    Une “petite brise” , en faveur de l’environnement , du bon sens , et de la vie des gens pointerai-t-elle le bout de son nez ?!!!
    Bonne continuation !!!

  2. chartier olivier dit :

    merci pour vos yeux et votre lumière Greenpeace,il y a tellement a dénoncer .”Action,courage et détermination “.Je vous aime,merci

  3. Mel dit :

    Chapeau bas à Greenpeace pour votre souciance MAIS vous gaspillez votre énergie !!!

    Malheureusement; vous faîtes partie de la minorité qui A RAISON mais qui est ridicule face à la majorité.
    Vous avez raison et c’est vous qui détenez les vérités sur ce dont vous vous battez… mais à quoi bon !

    L’Homme causera sa perte !!! Trop avide de pouvoir et d’argent !!!!!!! Il ingrat et n’est jamais satisfait, en veut toujours plus !!! encore et encore ! au détriment du plus important : la vie, la santé, la paix, les vraies valeurs….

    Vous vous battez pour des causes nobles… ok ! et après ? les mauvaises gentes trouveront toujours un autre moyen de détruire.
    C’est dans la nature de l’homme !

    Et ne me dîtes pas que je suis pessimiste. Je vous répondrais que je suis réaliste et lucide.

  4. Quentin dit :

    Mel, je suis plutôt d’accord, les choses changerons difficilement, ou ne changerons pas. Mais une résistance est possible et ne doit pas être abandonnée si on veut qu’elle soit suivie par une population grandissante. Nous sommes la minorité qui a raison mais qui peut devenir la majorité qui décidera de ce qu’elle veut faire de notre monde, notre société, notre Terre. Il suffit pour cela d’alarmer les consciences, ce que fait Greenpeace jours après jours..
    La vraie minorité reste ces personnes qui profitent des ressources en les considérant comme marchandise en se moquant du reste, et surtout de la population. Transmettons notre message autour de nous, sans relâche, boycottons les multinationales irresponsables, et gardons l’espoir du changement !

  5. brigitt dit :

    Bravo ! C’est par de telles actions que le monde change petit à petit : oui, lancer la mode naturelle , consommer local, artisanal aussi ….NOUS sommes les clients et NOUS décidons de ce que nous achetons (le client est roi) achetons réfléchi et éthique, oui boycottons les multinationales ! Créons NOTRE civilisation :)

  6. Claire dit :

    A mon avis, “Greenpeace” fait plus de publicité pour cette entreprise, comme pour d’autres, que des critiques, et est un mouvement hypocrite et peureux, voire pire.

  7. louise dit :

    En réponse à Claire,
    N’importe quoi! Greenpeace ferait donc de la pub pour Zara, pour Levis’s? Mais vous dites n’importe quoi!
    Si c’est votre envie de vous intoxiquer en achetant des vêtements bourrés de produits toxiques, si vous
    avez envie d’attraper un cancer en mangeant des aliments bourrés de pesticides, si vous avez envie de rendre vos enfants malades en leur achetant des jouets hautement toxiques, c’est votre problème!
    Mais ne critiquez pas ceux qui se battent pour faire changer les choses.
    Hypocrites? c’est vous qui l’êtes! Il faut réfléchier, changer son comportement et notre façon de consommer, vous ne réfléchissez pas, vous lorsque vous achetez un produit.
    Vous devriez! Polluez la planète en achetant n’importe quoi à outrance, vous ne savez peu être pas que ça a un impact important. Alors arr^tez de traiter les aures d’hypocrites de peureux, simplement.

  8. Boom dit :

    J’ai d’abord fait le premier pas dans l’atleier de Ce9drick lors d’un atleier sur l’estime de soi, en groupe, un samedi matin, comme e7a, pour essayer, avec une amie.Son rapport simple et respectueux de chacun m’a donne9 envie de me lancer dans une de9marche individuelle de coaching pour faire avancer mon projet professionnel qui pie9tinait et que je souhaitais faire e9voluer.De manie8re comple9mentaire e0 une psychothe9rapie que je suis depuis 3 ans, Ce9drick m’a permis de faire de grands pas: il m’a aide9 e0 m’ancrer et e0 me raccrocher e0 mes bases en me faisant prendre conscience de mes besoins, il m’a montre9 comment tirer le positif , j’ai pris confiance en mes capacite9s et compe9tences et j’ai senti que je pouvais eatre Sonia comme je suis sans avoir besoin de prouver quoique ce soit.Mon projet professionnel ne s’est pas re9ve9le9 quelque chose d’extraordinaire auquel je n’aurai pas ose9 pense9 avant le coaching, mais j’ai plutf4t rede9couvert des envies qui m’appartiennent vraiment. Le chemin pour arriver jusque le0 n’a pas toujours e9te9 facile, cela m’a parfois beaucoup remue9e et j’ai meame eu envie d’arreater en cours de route, mais je suis ravie d’avoir continue9. Ce que j’ai appris avec le coaching me donne la force de faire des de9marches et des projets e0 mon rythme, avec confiance, parce que j’ai retrouve9 du sens e0 mes questionnements et e0 mes recherches.


Les commentaires sont fermés pour cet article.