Michel-Edouard Leclerc, il faut qu'on parle pesticides

Depuis ce matin 5h, le petit village breton de Landerneau dans le Finistère revêt un tout autre visage : celui de Michel-Edouard Leclerc.

[Edit jeudi 18 août à 12h : Michel-Edouard Leclerc a réagi sur son blog, à Landerneau, nous lui répondons par la voix de Jean-François Julliard, Directeur général de Greenpeace France.

Action à Landerneau, dans la ville natale de Michel Edouard Leclerc © Alg / Greenpeace
Action à Landerneau, dans la ville natale de Michel-Edouard Leclerc © Alg /greenpeace

Hinkley Point condamné par un comité de l'ONU

Nouveau revers pour le projet Hinkley Point, récemment adopté à toute force par le conseil d’administration d’EDF, mais mis en suspens par le gouvernement britannique : le Comité d’application de la Convention d’Espoo vient de terminer son enquête, et les résultats montrent que le Royaume-Uni ne respecte pas les règles onusiennes.

Centrale d'Hinkley Point © Kate Davison / Greenpeace
Centrale d’Hinkley Point © Kate Davison / Greenpeace

Journée internationale des peuples autochtones : témoignages de résistance

Fracturation hydraulique, colonialisme, domination des compagnies minières et pétrolières sont autant de menaces qui pèsent sur les peuples autochtones du monde entier dans leur lutte pour la justice climatique.

Du Canada au Honduras en passant par le Brésil et la Finlande, les peuples autochtones sont en butte à l’oppression, à l’avidité des multinationales et au comportement ambigu de certains gouvernements. Et les changements climatiques ne font que rendre leurs combats plus difficiles. Lorsque votre vie et votre culture sont menacées, il n’y a pas d’échappatoire possible : vous devez faire face à l’oppresseur pour survivre.

1_8

EDF se suicide à Hinkley Point

Sans surprise, le Conseil d’administration d’EDF décide de passer en force sur un dossier, emblématique de l’impasse dans laquelle se trouve aujourd’hui la filière nucléaire : Hinkley Point, ou la construction de deux réacteurs EPR en Angleterre. Ce choix insensé mène l’entreprise tout droit vers la faillite et conduira à un sous-investissement dans la sûreté nucléaire pour le parc français, comme nous l’analysons dans une note détaillée.

Le site d'Hinkley Point, en Angelterre
Le site d’Hinkley Point, en Angleterre