À Fukushima, le pire reste à venir

Ces dernières semaines, l’opérateur de la centrale de Fukushima, TEPCO, a multiplié les déclarations, les rapports et les aveux. Des informations cruciales sur l’état des réacteurs nous parviennent donc éparses, au gré des déclarations contrites et souvent contraintes de TEPCO. Des informations qui, analysées ensemble, nous laissent entrevoir d’une part l’état dramatique de la centrale et l’ampleur de la catastrophe nucléaire en cours, et d’autre part la stratégie mise en œuvre par TEPCO.

Un message de paix venu d'Hiroshima. 69 ans après, la paix reste la meilleure défense

Pour Greenpeace, la paix, le pacifisme sont les meilleurs moyens de défense. Et la guerre est la pire menace faite à notre environnement. Cet article est un appel à la paix, il a été écrit par Daisuke Miyachi, de Greenpeace Japon. Daisuke vient d’Hiroshima et sa grand-mère est l’une des survivantes du bombardement du 6 août 1945.

Peace Doves - Hiroshima Atomic Bombing 60th Anniversary. Japan 2005

#OutOfAge : un bateau pour dénoncer le nucléaire européen périmé !

Ce 26 avril, 28 ans jour pour jour après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, le Beluga II, navire de Greenpeace, a navigué et stationné devant la centrale nucléaire de Fessenheim pour déployer entre ses mâts une banderole de 7,5 mètres de haut portant le message “Stop risking Europe !” (“Cessez de mettre l’Europe en danger”).

Cette action lance la tournée européenne de mobilisation contre les risques liés au vieillissement des centrales nucléaires en Europe.

Nucléaire européen : il est temps d'arrêter

Ce 18 mars, 60 militants, venus de toute l’Europe mais aussi de Turquie, ou d’Australie, ont occupé le dôme et le toit de la piscine du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim en France. Fessenheim est la plus vieille centrale française, et l’une des doyennes européennes : elle aura 37 ans dans deux semaines.

Voir le billet avec le récit en direct de cette journée : Action : ne mettez pas l’Europe en danger !

Action : ne mettez pas l'Europe en danger !

Aujourd’hui des militants de différentes nationalités, venus de tout le continent européen, manifestent et occupent Fessenheim, la plus vieille centrale française, pour dénoncer le risque que fait courir le nucléaire français sur l’Europe entière et l’impérative nécessité d’ une vraie transition énergétique en France.

Rejoignez-les, soutenez-les et suivez l’action en direct ci-dessous ou en cliquant ici