Forêts | le 5 février 2013

La protection des forêts indonésiennes fait un pas en avant

Greenpeace et Asian Pulp and Paper (APP).
Une histoire, ou plutôt un face à face, qui dure depuis plusieurs années. Greenpeace a multiplié les enquêtes sur les pratiques douteuses du géant sino-indonésien de la pâte à papier, prouvant que depuis 2001 au moins 180 000 hectares de forêts et tourbières, dernier refuge du tigre de Sumatra, situées sur les propriétés d’APP auraient été déboisés.

Lire l'article et les commentaires