Archives du mois de janvier 2013

Rejoignez la résistance contre la déforestation !

Après avoir décimé les forêts tropicales d’Asie du sud-est, les industriels de l’huile de palme se ruent sur l’Afrique. Une compagnie américaine, Herakles Farms, a entamé en toute impunité la destruction de plus de 70 000 hectares de forêts tropicales pour en faire une plantation de palmiers à huile.

25 000 personnes vivent dans cette partie de la forêt, tout près de l’une des 25 zones les plus importantes de la planète en terme de biodiversité !

Qui détient le détonateur de la bombe climatique ?

Mines de charbon à ciel ouvert en Australie ou en Chine, sables bitumineux au Canada, projets pétroliers fous en Arctique ou au large du Brésil…

Dans un nouveau rapport, intitulé Point of No Return, Greenpeace a identifié 14 projets avec lesquels l’industrie fossile s’apprête à embraser le climat. Ces projets rejetteraient chaque année 6,34 gigatonnes de CO2 dans l’atmosphère. Pour vous donner une idée de grandeur, cela représente des émissions annuelles supérieures à celles des États-Unis.

United Colors of Detox

Deux nouveaux groupes viennent de rejoindre le mouvement Detox : l’italien Benetton et l’américain Limited Brands (Victoria’s Secret). Ces deux nouveaux venus portent à 14 le nombre de groupes textiles qui, depuis le lancement de la campagne Detox, se sont engagés à éliminer les substances chimiques dangereuses de leur production.

Sans le soutien des citoyen-nes de tous les pays et de toutes les origines, mobilisés d’un bout à l’autre de la planète, ces succès n’auraient pas été possibles…

Devons nous laisser les géants des biotechnologies détruire le maïs mexicain ?

Aidez Greenpeace Mexique à dire NON !

Le gouvernement mexicain est susceptible d’autoriser la culture d’organismes génétiquement modifié (OGM) de maïs au Mexique. Jusqu’à présent, les citoyens mexicains, avec l’aide d’organisations comme Greenpeace, ont réussi à empêcher les géants de l’agrobusiness tels que Monsanto, DuPont et Dow AgroSciences d’obtenir une autorisation au Mexique.

Detox : la marque japonaise Uniqlo s'engage elle aussi !

Une autre marque de prêt-à-porter s’engage dans une mode sans toxiques!
La marque japonaise Uniqlo commence la nouvelle année en rendant public son engagement d’éliminer de sa chaîne d’approvisionnement tout rejet de substances chimiques dangereuses d’ici 2020.
Uniqlo s’engage sur des échéances à plus court terme pour l’élimination de substances toxiques prioritaires telles que les NPE et le PFC (entre 2013 et 2015 selon les substances). (lire l’engagement d’Uniqlo – en anglais)

Ne laissons pas Shell aller en Arctique !

Shell veut forer dans les eaux vierges de l’Arctique, au large de l’Alaska l’été prochain.

Mais il s’avère que le géant du pétrole connait revers sur revers. Dernier événement en date d’une longue liste d’échecs : le Kulluk, une plateforme de forage de Shell, s’est échouée dans le golfe d’Alaska en raison des conditions météo difficiles mais inhérentes à l’Arctique…

Après plusieurs essais infructueux de récupération de la plateforme, c’est seulement ce 6 janvier, après une semaine d’une dérive incontrôlée, que la plateforme a finalement pu être récupérée par des remorqueurs et remise en eau. Nous n’avons pour le moment pas d’indications sur les dégâts que le Kulluk a pu subir durant cet épisode.

Tous droits réservé. Credit: US Coast Guard

Les projets de forage de Shell tournent (encore...) au cauchemar

Exploiter des forages pétroliers en Arctique est vraiment une très mauvaise idée. Nous en sommes persuadés.

Et s’il était encore besoin de le prouver le Kulluk, une plateforme de forage de Shell, s’est échouée dans le golfe d’Alaska. Après une saison de forage infructueuse, le vieux rafiot rentrait au port lorsqu’il s’est trouvé confronté à une série de difficultés qui l’ont laissé à la dérive.

Tous droits réservé. Credit: US Coast Guard