Energie / Climat | le 28 mars 2012

Le 31 mars : Libérons l’énergie à la Bastille !

Samedi 31 mars, dès 12h30 sur le parvis du port de l’Arsenal, place de la Bastille, Tryo, Jehro et Karpatt viendront soutenir en musique la date parisienne de la tournée Libérons l’énergie! de Greenpeace.

L’objectif? Demander aux candidats à la présidentielle d’intégrer la transition énergétique dans la campagne et dans leur programme.


Le 4 février, à Montpellier, la chanteuse Ayo était venue soutenir cette demande.

Le 11 mars dernier, plus de 60 000 personnes ont formé dans la vallée du Rhône la plus grande mobilisation anti-nucléaire en France depuis Plogoff et Superphénix. Et depuis le début de l’année, des institutions telles que la Cour des Comptes ou l’Autorité de sûreté nucléaire ont questionné de manière inédite la sûreté et les coûts de nos centrales nucléaires.
Les symptômes d’une remise en cause de notre modèle énergétique et de la nécessité d’en débattre se multiplient de manière flagrante.

L’aberration des choix énergétiques français est maintenant présente dans le débat public. Mais ceux qui veulent nous gouverner ne proposent pas de projet satisfaisant pour la France.

C’est pourquoi, à quelques semaines des élections présidentielles et législatives, nous devons continuer à exiger de véritables décisions pour sortir notre pays des énergies sales et entamer sa transition énergétique !

Le rassemblement citoyen de samedi se tiendra dans le cadre d’une journée d’action et d’expression citoyenne intitulée « Libérons les élections », initiée par plus d’une quarantaine d’organisations, réseaux et plateformes citoyennes (dont le CRID et Colibris). Ces acteurs souhaitent s’emparer des enjeux démocratiques et mettre sur le devant de la scène les initiatives portées par la société civile.

De nombreuses animations (ateliers participatifs, jeux, théâtre de rue…) sont prévues dès 12h30 sur le parvis du port de l’Arsenal.

Lire l'article et les commentaires
Forêts | le 27 mars 2012

Danzer vend ses activités d’exploitation forestière en RDC – que fera son successeur ?

Après des mois de suspense, c’est maintenant officiel : le groupe allemand Danzer vend sa filiale Siforco.

La Siforco gère plus de 2 millions d’hectares de concession forestière en République Démocratique du Congo. Toutes ses opérations sont vendues au groupe américain Blattner Elwyn (GBE) depuis le 23 février. Cette vente signe la fin de 40 ans de présence de Danzer en RDC, 40 années marquées par de nombreux conflits sociaux et une dégradation continue des forêts naturelles.

Lire l'article et les commentaires
Energie / Climat | le 26 mars 2012

Nucléaire: les Français en manque d’information … mais conscients du risque

Greenpeace publie aujourd’hui un sondage réalisé par l’institut CSA sur “les Français et le nucléaire”. Deux tiers des Français estiment qu’un accident nucléaire “aussi grave” que celui de Fukushima pourrait survenir en France et considèrent majoritairement (54%) qu’il est “possible de se passer” de l’atome. Mais surtout, 88 % des personnes interrogées disent n’être pas suffisamment informées des mesures à prendre en cas d’accident nucléaire.

Illustration de Xavier Gorce

Lire l'article et les commentaires
Océans | le 19 mars 2012

Témoignages : quand l’Europe pille les ressources marines d’Afrique

Depuis plusieurs semaines, Greenpeace est présente, en mer et à terre, pour dénoncer une aberration. Celle du pillage pur et simple des eaux africaines par des navires européens.

Lire l'article et les commentaires
Agriculture - OGM | le 16 mars 2012

Interdiction du maïs OGM : une mesure fragile et tardive

François Fillon, ministre de l’environnement par interim, et Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture ont annoncé aujourd’hui via un communiqué de presse court et laconique, la suspension de la mise en culture du maïs génétiquement modifié MON810. Une “mesure conservatoire visant à interdire temporairement” la culture du maïs génétiquement modifié Mon 810 sur le territoire français.
Une mesure attendue, certes… Mais face à laquelle la prudence est de mise. Car cette défcision tardive ET fragile n’a peut être pas empêché la semaille précoce d’OGM en France au cours des semaines passées.

Lire l'article et les commentaires
Energie / Climat | le 15 mars 2012

Nucléaire : “je mourrirai pour toi”? (*)

Le 11 mars 2011, le Japon était frappé par une triple catastrophe, qui marque profondément le pays, aujourd’hui encore.

Lire l'article et les commentaires
Energie / Climat | le 14 mars 2012

Hommage à Moebius

Greenpeace tient à rendre hommage au dessinateur et scénariste de bande dessinée Jean Giraud, alias Moebius, disparu samedi 10 mars.

Moebius a croisé la route et fait un bout de chemin avec nous. En 1983, 77 auteurs et dessinateurs soutenaient Greenpeace, en illustrant les combats de l’association dans un album intitulé “A ma mer”, dont la couverture était une planche de Moebius.

Lire l'article et les commentaires
Océans | le 13 mars 2012

Greenpeace poursuit la protestation contre les navires-usines européens qui pillent les ressources marines de l’Afrique de l’Ouest.

Jamais deux … sans trois ! Une nouvelle action a eu lieu aujourd’hui au large des côtes mauritaniennes. Après deux actions d’interpellation les 2 et 8 mars dernier, les militants de Greenpeace ont aujourd’hui fait “une belle prise”. L’équipe a en effet mené pas moins de 6 actions, en quelques heures, peignant sur la coque des chalutiers affiliés à la PFA ( Pelagic Freezer association important lobby de la pêche industrielle) un message simple, mais très clair : PILLAGE !

Lire l'article et les commentaires
Energie / Climat | le 12 mars 2012

La plus grande mobilisation anti-nucléaire en France depuis Plogoff et Superphénix

Ce dimanche 11 mars 2012, un an jour pour jour après le début de la triple catastrophe qui a touché le Japon, plus de 60 000 personnes étaient présentes dans la vallée du Rhône, de Lyon à Avignon, formant une gigantesque chaîne humaine.

Photo : Martin Leers

Lire l'article et les commentaires
Energie / Climat | le 9 mars 2012

La face cachée de VW… dévoilée !

Le constructeur allemand a annoncé, le 6 mars dernier, “une réforme écologique fondamentale“… qui réduirait ses émissions de 30% d’ici à 2015
Alors qu’en 2007, Volkswagen communiquait largement sur les objectifs de réductions “techniquement impossibles à atteindre” et “qui causerait des pertes d’emplois majeures…

copyright : Nicolas Chauveau / Greenpeace

Lire l'article et les commentaires